Méthodologie du doctorat – Abandonner le portable pendant les réunions ?

Dans notre société hyperconnectée, quel est l’effet de la généralisation des écrans pendant les réunions ? Les ordinateurs portables et les téléphones nous empêchent-ils de nous concentrer sur ce qui se dit ? Sont-ils des outils utiles au service de plus d’efficacité ? Ou au contraire ne sont-ils pas en train de faire reculer la communication, et les échanges ? Des chercheurs ont étudié la question et plusieurs études ont mis en évidence un certain nombre de comportements liés à la présence d’écrans pendant les cours à l’université.

Les comportements problématiques semblent tous plus ou moins liés à des activités multiples menées de front alors qu’une personne est en train de parler, à savoir :
-ne pas prêter attention aux orateurs et faire autre chose sur son PC ;
-consulter ses e-mails;
-lire l’actualité ;
-surfer sur des sites Web de divertissement pendant les cours, et ainsi de suite.

Pourtant, les outils numériques peuvent nous être utiles en répondant à notre besoin d’efficacité et de productivité pour :
-prendre des notes ;
-partager des fichiers ;
-vérifier des informations ;
-s’accommoder de l’exiguïté de certains espaces de travail.

Alors, comment tirer le meilleur des technologies tout en remettant l’humain au centre des processus ? Comment améliorer notre communication ? Raccourcir la durée de nos réunions, tout en les rendant plus efficaces ?

Pendant trois mois, je vais tester la méthode suivante : fournir un plus grand travail de préparation avant la réunion, et réaliser plus de reporting après la réunion, et pas d’écran pendant la réunion de travail. Pas de téléphone non plus. Rendez-vous dans trois mois pour débriefer…

D’ores et déjà, je peux prédire que ce nouvel état d’esprit va m’obliger à anticiper davantage et à préparer encore plus finement la réunion, et bien sûr il me faudra continuer à :

-envoyer l’ordre du jour à l’avance pour chaque réunion ;
-envoyer les diapositives PPT à l’avance pour préparer la réunion ;
-imprimer plusieurs exemplaires du PPT afin de pouvoir le compléter en réunion ;
-fournir un récapitulatif des discussions après la réunion ;
-compléter et finaliser le fichier PPT rempli après la réunion.

Et vous, comment envisagez-vous d’améliorer l’efficacité de vos réunions de travail pendant le doctorat ?

 

Rédaction : AC Perrigaud

Sources utilisées pour la rédaction de ce billet :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.